André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé

Un patron confiant pour l'avenir

Parti de rien pour devenir un leader mondial dans le secteur des semi-conducteurs, André-Jacques Auberton-Hervé (pour en savoir plus) connaît le rôle important des marchés financiers. "De l'audace !" est le titre d'un manifeste qu'il a publié au printemps 2016, pour faire profiter le maximum de personnes de ses connaissances. Captivé par le changement, André-Jacques Auberton-Hervé salue la révolution 4.0 et ses progrès technologiques. L'Union européenne doit prévoir des outils financiers plus puissants pour assister les entrepreneurs.

Un patron récompensé à plusieurs reprises pour son sens de l'innovation

Tablettes, objets connectés et smartphones ne pourraient fonctionner sans les composants conçus par l’entreprise d’André-Jacques Auberton-Hervé. Afin de garantir la pérennité de Soitec, André-Jacques Auberton-Hervé fait des choix audacieux. Saviez-vous que votre téléphone portable fonctionne en partie grâce à une technologie d’origine française ? Les énergies propres constituent un secteur dans lequel Soitec a aussi développé une expertise.

Un champion des énergies propres

Les énergies vertes étant au centre des questions actuelles, la société d’André-Jacques Auberton-Hervé a projeté de se positionner en chef de file pour répondre au défi climatique. Le chef d'entreprise appuie l'installation de fermes solaires dans plusieurs pays. André-Jacques Auberton-Hervé est un amoureux de la nature, pratiquant des sports tels que la voile et l’équitation. Notre pays est un leader dans le secteur du développement durable. Il l'a par exemple démontré au moment de la COP 21.

Des activités dans le monde entier

André-Jacques Auberton-Hervé a été en mesure de faire face à ses concurrents en introduisant Soitec en bourse dès 1999. La "Silicon Valley Française" doit en grande partie sa renommée à l'influence d’André-Jacques Auberton-Hervé. Start-up grenobloise, Soitec ne tarde pas à exporter ses produits et arrive ainsi à un CA de 372M€ dès l'année 2006.